AureXus aide à former les professeurs qui utilisent les nouveaux outils en ligne de « Ma classe à la maison ».

Depuis le début du confinement liée à l’épidémie de Coronavirus, la plateforme « Ma classe à la maison » du CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) est sollicitée par les élèves, de la grande section à la terminale, ainsi que par leurs professeurs. AureXus a réalisé les modules de formation pour que ces enseignants puissent apprendre à s’entraîner à donner des cours à distance.

Comment continuer à suivre les cours quand on est en quarantaine, à la maison, et que les établissements scolaires sont tous fermés jusqu’à nouvel ordre ? Le CNED propose une solution pour que les professeurs puissent continuer à faire cours à leurs élèves pendant cette période grâce à une plateforme gratuite intitulée « Ma classe à la maison ». 

Comment cela fonctionne ?

Les élèves sont invités à se créer un compte sur cette école numérique à distance pour suivre un parcours de quatre semaines avec des exercices et des leçons via leur ordinateur, leur tablette ou leur smartphone sans installer de logiciels au préalable. 

En fonction de tests de niveau, chaque enfant peut réviser, approfondir ou découvrir de nouvelles notions, de la maternelle à la terminale. Si pour les plus petits, la présence d’un parent est indispensable, les plus grands pourront réaliser en toute autonomie des exercices que leur professeur pourra corriger.

Comment les professeurs apprennent à utiliser ce nouvel outil ?

 Pour que les enseignants puissent apprendre à maîtriser un environnement de travail virtuel et une relation pédagogique à distance avec les apprenants, le CNED met à leur disposition 20 modules de formation  et 17 simulateurs réalisés par AureXus.
Les modules de formation permettent aux enseignants, habitués au face à face pédagogique, de se familiariser aux situations d’apprentissage en relation synchrone et asynchrone avec les apprenants.

Les simulateurs permettent aux enseignants de prendre en main les outils numériques nécessaires à l’enseignement à distance tels que les logiciels d’animation des classes virtuelles, les outils d’annotations et de corrections en ligne des copies, la messagerie instantanée (vidéo et chat) qui leur permet d’échanger avec leur élève qui souhaite leur poser une question…etc.

L’ école “française” de très nombreux élèves francophones à travers le monde

Une plateforme accessible depuis le monde entier que les 2000 élèves du réseau scolaire français de Chine ont utilisé intensivement pendant la période de confinement.
La plateforme est suffisamment robuste pour supporter jusqu’à 6 millions de connexions simultanées en France (pour un potentiel de 12 millions d’élèves qui pourraient se connecter). 

À situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel. Même si le CNED précise qu’il ne s’agit pas de se substituer à une classe physique, la plateforme permet de garder un lien pendant toute la durée de l’épidémie et permettra aux élèves de garder un rythme sans perdre trop de retard sur le programme.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :